QAI, une notion encore abstraite pour les Francais...
QAI_QAI

QAI, une notion encore abstraite pour les Francais...

Le Synasav (Syndicat National de la Maintenance et des Services en Efficacité Energétique) révélait en septembre dernier que la qualité de l’air intérieur était encore une notion « un peu abstraite » pour une grande majorité de Français. Les résultats mettent en évidence que 63% des Français considèrent que leur air intérieur est « bon ». Que savent-ils des COV ? Pas grand-chose ! Ils sont même 43% à ne jamais en avoir entendu parler.

Il est pourtant urgent d’agir et de lutter plus encore contre la pollution intérieure. Rappelons que nous passons au moins 80% de notre temps dans des endroits clos. L’air y est jusqu’à 5 fois plus pollué que l’air extérieur. Une étude Anses, CSTB, OQAI estime à 20 000 le nombre de décès par an directement lié à la QAI. Plus de 28 000 nouveaux cas de pathologies sont dénombrés chaque année tandis que le nombre d’asthmatiques s’est multiplié par 4 en 30 ans.

Bien que sensibles à la qualité de l’air intérieur, 43% des Français n’ont jamais entendu parler des COV (Composants Organiques Volatils), 40% connaissent « juste de nom », 14% connaissent « assez bien » et seulement 3% connaissent « très bien ». Ainsi, alors même que la RT 2012 a rendu les maisons plus étanches à l’air permettant aux COV, à l’origine de la pollution intérieure, de proliférer, les Français n’ont toujours pas conscience de leur impact sur la santé. Pour rappel, les COV se matérialisent sous forme de peintures, solvants, produits ménagers, fumée de tabac mais aussi lors de la cuisson des aliments ou lorsque l’on meuble sa maison. La qualité de l’air intérieur est également impactée par le taux de CO2, gaz carbonique, que nous dégageons naturellement en respirant.

La surveillance de la Qualité d'Air Intérieur (QAI) dans les Etablissements Recevant du Public doit être mise en place pour le 1er Janvier 2020.

Sont notamment concernés les établissements suivants  :

  •     Les crèches et haltes-garderies
  •     les écoles maternelles et primaires
  •     les collèges publics et privés
  •     Les lycées publics et privés,
  •     Les centres de loisirs

Mais la surveillance de la Qualité d'Air Intérieur concerne tout le monde et chacun, sur son lieu de travail ou à son domicile, peut la faire évaluer et surveiller.

Vous souhaitez vous former ? Nous avons la réponse à votre besoin :

"Réaliser la surveillance de la qualité de l'air intérieur dans certains établissements recevant du public"

Dans les ERP, la surveillance de la qualité de l’air intérieur consiste :
• A la réalisation d’une évaluation des moyens d’aération.
Et
• Soit à la réalisation d’une campagne de mesures des polluants (Voie 1). Cette prestation est réalisée par des organismes spécifiquement accrédités par le COFRAC selon leréférentiel LAB REF 30.
• Soit à la réalisation d’une évaluation de la qualité de l’air intérieur et à la mise en place d’un plan d’actions visant à prévenir la présence des polluants (Voie 2).

La présente formation apporte tous les éléments nécessaires: - à la compréhension de la problématique, - à la réalisation de l’évaluation des moyens d’aération - à la mise en œuvre de la « voie 2 » - évaluation de la qualité de l’air intérieur, - mise en place du plan d’actions associé, - mise en œuvre des prélèvements et mesures adaptés).
 

contactez nos conseillers

 

L'actualité et la veille réglementaire

Norme NF X 46-035 sur le Repérage plomb

norme_plomb_UpnPRO_-_Norme_Plomb_-_Actu

Le 16 septembre 2021

Annoncée pour fin 2018, puis pour 2020, la norme NF X 46-035 sur le Repérage plomb - Recherche de plomb avant travaux dans les revêtements...

Le DPE poursuit sa mutation

DPE2021_Reforme_du_DPE

Le 23 février 2021

Un dossier de presse a été publié la semaine dernière, accompagné de l’intervention des Ministres Emmanuelle WARGON et Barbara...

Nouveautés du DPE

DPE_DPE-REFORME-112019

Le 21 décembre 2020

Le 18 décembre 2020, deux décrets concernant le DPE sont parus au Journal Officiel. Petit à petit cela prend forme.